ALIMENTS

Le Coran nous apprend que Dieu est très mécontent de ceux qui interdisent quoique se soit qui n'ait pas été spécifiquement proscrit dans le Coran.

S16v112. DIEU cite l'exemple de la communauté qui était en sécurité et prospère, avec des provisions venant vers elle de partout. Mais elle devint ingrate des bénédictions de DIEU. En conséquence DIEU leur fit goûter les difficultés de la famine et de l'insécurité. Telle est la peine pour ce qu'ils firent.

S16v113. Un messager de l'un d'entre eux leur était venu, mais ils le rejetèrent. En conséquence, le châtiment les frappa pour leurs transgressions.

S16v114. Donc, vous devrez manger des provisions de DIEU, tout ce qui est légitime et bon, et être reconnaissants des bénédictions de DIEU, si Lui seul vous adorez.

Se conformer à des interdictions que le Coran ne mentionne pas revient à de l'idolâtrie:

S6v142.Certains bétails vous servent de transport, aussi bien que de matières premières pour les couvertures. Mangez des provisions de DIEU et ne suivez pas les marches de Satan ; il est votre plus ardent ennemi.

THEME = Les interdictions alimentaires innovées condamnées :

S6v143. Huit sortes de bétail : concernant les deux sortes d'ovins, et les deux sortes de caprins, dis, « Est-ce les deux males qu'Il a interdit, ou les deux femelles, ou le contenu de l'utérus des deux femelles ? Dites-moi ce que vous savez, si vous êtes véridiques. »

S6v144. Concernant les deux sortes de camélidés, et les deux sortes de bovins, dis, « Est-ce les deux males qu'Il a interdit, ou les deux femelles, ou le contenu de l'utérus des deux femelles ? Etiez-vous témoins lorsque DIEU décréta de telles prohibitions pour vous ? Qui est plus mauvais que celui qui invente de tels mensonges et les attribuent à DIEU ? Ils trompèrent ainsi les gens sans savoir. DIEU ne guide pas de si mauvaises personnes. »

THEME = Les seules interdictions alimentaires :

S6v145. Dis, « Je ne trouve dans les révélations qui me sont données aucune nourriture qui ne soit interdite pour celui qui mange excepté : (1) la charogne, (2) le sang qui coule, (3) la chair* du porc, car elle est contaminée, et (4) la viande des animaux dédiés de façon blasphématoire à un autre que DIEU ». Si quelqu'un est forcé (de manger ceci), sans être délibéré ou malveillant, alors votre Seigneur est Pardonneur, le Plus Miséricordieux.

Notes : 6 : 145 - 146 Seulement quatre sortes de produits animaux sont interdits : les animaux qui meurent d'eux-mêmes, le sang qui coule (qui n'est pas emprisonné à l'intérieur de la viande), la viande des porcs, et les animaux consacrés à un autre que leur Créateur. Le verset 146 nous informe que de telles interdictions sont très spécifiques : Dieu interdit soit « la viande » ou « le gras » ou les deux, s'Il le veut.

S6v146. Pour ceux qui sont Juifs nous avons interdit les animaux avec les sabots non divisés ; et des bovins et des ovins nous avons interdit la graisse, excepté celle qui est contenue sur leurs dos, ou dans les viscères, ou mélangée avec les os. Ce fut un châtiment pour leurs transgressions, et nous sommes véridiques.

Note : Le verset 146 nous informe que de telles interdictions sont très spécifiques : Dieu interdit soit « la viande » ou « le gras » ou les deux, s'Il le veut.

S6v147. S'ils ne croient pas, alors dit, « Votre Seigneur possède la miséricorde infinie, mais Son châtiment est inévitable pour les personnes coupables. »

S6v148. Les adorateurs d'idoles disent, « Si DIEU avait voulu, nous n'aurions pas pratiqué l'idolâtrie, ni nos parents, ni nous n'aurions rien interdit. »

THEME = Le plus puissant argument :

S6v149. Dis, « DIEU possède l'argument le plus puissant ; S'Il veut Il peut tous vous guider. »

Notes : 6 : 149 Le code mathématique du Quran est une preuve tangible et parfaitement incontestable que c'est le message de Dieu au monde. Il faut une intervention divine pour empêcher un lecteur d'apprécier ce phénomène extraordinaire, puis de tomber prosterner, et accepter ce miracle impressionnant (voir 17 : 45 - 46, 18 : 57, 56 : 79, et Appendice Un).

S6v150. Dis, « Apportez vos témoins qui certifieraient que DIEU a interdit ceci ou cela. » S'ils certifient, ne certifies pas avec eux. Et Tu ne devras pas suivre, les opinions de ceux qui rejettent nos révélations, et ceux qui ne croient pas en l'Au-delà, et ceux qui s'égarent de leur Seigneur.

THEME = Les commandements majeurs :

S6v151. Dis, « Venez que je vous dise ce que votre Seigneur a vraiment interdit pour vous. Vous ne devrez pas ériger d'idoles à côté de Lui. Vous devrez honorer vos parents. Vous ne devrez pas tuer vos enfants de crainte de la pauvreté - nous fournirons pour vous et pour eux. Vous ne devrez pas commettre de grave péchés, évidents ou cachés. Vous ne devrez pas tuer - DIEU a fait la vie sacrée - excepté en cours de justice. Ce sont Ses commandements pour vous, que vous puissiez comprendre.

THEME = Les commandements additionnels :

S6v152. Vous ne devrez pas toucher à l'argent des orphelins excepté de la manière la plus juste, jusqu'à ce qu'ils atteignent la maturité. Vous devrez donner plein poids et pleine mesure lorsque vous commercez, équitablement. Nous ne chargeons pas une âme au-dessus de ces moyens. Vous devrez être absolument justes lorsque vous témoignez, même contre vos proches. Vous devrez accomplir vos pactes avec DIEU. Ce sont Ses commandements pour vous, que vous puissiez en tenir compte.

Ces interdictions sont comme des dieux à côté de Dieu. Si vous adorez Dieu SEUL, vous suivrez Ses enseignements à Lui-seul et vous respecterez les commandements et les interdits qu'Il a décrétés.

La précision des interdits aliments que l'on trouve dans le Coran se voit très bien dans les versets :

S6v145. Dis, « Je ne trouve dans les révélations qui me sont données aucune nourriture qui ne soit interdite pour celui qui mange excepté : (1) la charogne, (2) le sang qui coule, (3) la chair* du porc, car elle est contaminée, et (4) la viande des animaux dédiés de façon blasphématoire à un autre que DIEU ». Si quelqu'un est forcé (de manger ceci), sans être délibéré ou malveillant, alors votre Seigneur est Pardonneur, le Plus Miséricordieux.

Notes : 6 : 145 - 146 Seulement quatre sortes de produits animaux sont interdits : les animaux qui meurent d'eux-mêmes, le sang qui coule (qui n'est pas emprisonné à l'intérieur de la viande), la viande des porcs, et les animaux consacrés à un autre que leur Créateur. Le verset 146 nous informe que de telles interdictions sont très spécifiques : Dieu interdit soit « la viande » ou « le gras » ou les deux, s'Il le veut.


S6v146. Pour ceux qui sont Juifs nous avons interdit les animaux avec les sabots non divisés ; et des bovins et des ovins nous avons interdit la graisse, excepté celle qui est contenue sur leurs dos, ou dans les viscères, ou mélangée avec les os. Ce fut un châtiment pour leurs transgressions, et nous sommes véridiques.

Nous apprenons dans ces deux versets que quand Dieu interdit de la "viande," c'est la "viande" qu'il interdit et rien d'autre.

Quand il interdit de la "graisse," c'est de la graisse qu'il interdit et absolument rien d'autre. Ces deux versets nous apprennent que c'est la "viande" de porc qui est interdite et non la "graisse.

Il est évident que Dieu savait que le lard serait utilisé dans de nombreux pays pour la fabrication de pâtisserie et de nombreux autres produits.

Et cette utilisation ne rend pas la nourriture Haraam (interdite).

Il y a quatre viandes que Dieu a interdites de manière spécifique [s2:v173], [s5:v3], [s6:v142-v145] & [s16:v112] : "Dis: 'Dans ce qui m'a été révélé, je ne trouve d'interdit, à aucun mangeur d'en manger, que (1) la bête (trouvée) morte, ou (2) le sang qu'on a fait couler, ou (3) la chair de porc - car c'est une souillure - ou (4) ce qui, par perversité, a été offert à autre que Dieu' Quiconque est contraint, sans toutefois abuser ou transgresser, ton Seigneur est certes Pardonneur et Miséricordieux.

[s6:v145] Ni les juifs, ni les chrétiens, ni les musulmans ne mangent, en principe, à l'orginie, le porc.

Pas besoin de précisons pour les juifs et les musulmans, pour les chrétiens, je cite la BIBLE : Lé - Lévitique-Chapitre : 11 Verset : 7 : Vous ne mangerez pas le porc, qui a la corne fendue et le pied fourchu, mais qui ne rumine pas:

vous le regarderez comme impur. De - Deutéronome-Chapitre : 14 Verset : 8 : Vous ne mangerez pas le porc, qui a la corne fendue, mais qui ne rumine pas: vous le regarderez comme impur.

Vous ne mangerez pas de leur chair, et vous ne toucherez pas leurs corps morts. Es - Esaïe-Chapitre : 65 Verset : 4 : Qui fait des sépulcres sa demeure, Et passe la nuit dans les cavernes, Mangeant de la chair de porc, Et ayant dans ses vases des mets impurs.

Certains chrétiens, notamment chez les Coptes, ne le mangent pas la viande de porc. Le porc a été "désinterdit" du fait de la modification de la religion chrétienne causé par l'influence de l'empire romain dans la pratique, à l'époque.

 

Que la paix et la bénédiction d'Allah l'exalté soit sur vous

Commentaires (2)

1. www.islam-soumission.org 14/04/2012

Islam-soumission.org est la traduction la plus fidèle possible du site Submission.org

2. Quran Inspector 02/03/2012

Dieu soit loué ! Quran inspector est un logiciel (software) élaboré par l'équipe de Submission.org. C'est un outil très utile pour lire, étudier et vérifier le Coran et Son Miracle Mathématique. Il contient le texte en arabe, ainsi qu'un logiciel qui permet de diviser les grands nombres.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site