MARIAGE


Au nom de Dieu, le Plus Gracieux, le Plus Miséricordieux

Je cherche refuge en Dieu, contre Satan le rejeté

 

Ne pas marier un adorateur d'idole:

[S2 : v221] « Ne mariez pas une idolâtre à moins qu'elle croie ; une femme croyante est mieux qu'une idolâtre, même si vous l'aimez. Vous ne devrez pas donner non plus vos filles en mariage à un homme idolâtre, à moins qu'il croie. Un homme croyant est mieux qu'un idolâtre, même si vous l'aimez. Ceux-ci invitent à l'Enfer, tandis que DIEU invite au Paradis et au pardon, comme Il veut. Il clarifie Ses révélations pour les gens, pour qu'ils puissent en tenir compte. »

[S4 : v21] « Comment pourriez-vous reprendre ceci, après que vous avez été intime l'un avec l'autre, et qu'elles avaient reçu de votre part une promesse solennelle ? »

Respect pour le père:

[S4 : v22] « Ne mariez pas les femmes qui avaient été précédemment marié à vos pères - les mariages existants sont exemptés et ne devront pas être rompus - car ceci est une grave offense, et un acte abominable. »

Inceste interdit:

[S4 : v23] « Interdit pour vous (en mariage) sont vos mères, vos filles, les sœurs de vos pères, les sœurs de vos mères, les filles de vos frères, les filles de vos sœurs, vos nourrices, les filles qui furent allaitées par la même femme que vous, les mères de vos épouses, les filles de vos épouses avec lesquelles vous avez consommé le mariage - si le mariage n'a pas été consommé, vous pouvez marier la fille. Egalement interdites pour vous sont les femmes qui furent mariée à vos fils génétiques. De même, vous ne devrez pas marier deux sœurs au même moment - mais ne rompez pas des mariages existants. DIEU est Pardonneur, le Plus Miséricordieux. »

Une attraction mutuelle et une dote sont demandées:

[S4 : v24] « Aussi interdites sont les femmes qui sont déjà mariées, à moins qu'elles fuient leurs maris mécréants qui sont en guerre avec vous. Ce sont les commandements de DIEU pour vous. Toutes autres catégories vous sont permises en mariage, aussi longtemps que vous leur payé leurs dotes dues. Vous devrez maintenir votre moralité, en ne commettant pas l'adultère. Ainsi, celles que vous aimez parmi elles, vous devrez leur payer la dote décrétée pour elles. Vous ne commettez pas de d'erreur en vous accordant mutuellement sur des ajustements de la dote. DIEU est Omniscient, le Plus Sage. »

Note: s4 : v24 Si des femmes croyantes fuient leurs maris mécréants qui sont en guerre avec les croyants, elles ne doivent pas obtenir le divorce avant le remariage. Voir S60 : v10.

[S4 : v25] « Ceux parmi vous qui ne peuvent pas se permettre de marier les femmes libres qui croient, peuvent marier les femmes esclaves qui croient. DIEU sait le mieux à propos de votre croyance, et vous êtes l'égal de l'un et de l'autre, aussi loin que la croyance soit concernée. Vous devrez obtenir la permission de leurs gardiens avant de les marier, et leur payer leur dotes dues équitablement. Elles devront maintenir un comportement moral, en ne commettant pas l'adultère, ou en ayant des amants secrets. Une fois qu'elles sont libérées par le mariage, si elles commettent l'adultère, leur peine devra être la moitié de celle d'une femme libre.* Marier une esclave devra être le dernier recours pour ceux incapables d'attendre. Être patient est mieux pour vous. DIEU est Pardonneur, le Plus Miséricordieux. »

Encourager le mariage et décourager l'immoralité:

[S24 : v32] « Vous devrez encourager ceux d'entre vous qui sont célibataires, à se marier. Ils peuvent marier les justes parmi vos serviteurs males ou femelles, s'ils sont pauvres. DIEU les enrichira de Sa grâce. DIEU est Généreux, Connaisseur. »

[S25 : v74] « Et ils disent « Notre Seigneur, laisses nos épouses et nos enfants être une source de joie pour nous, et garde-nous au devant des justes. »

[S40 : v8] « Notre Seigneur, et admets-les dans les jardins d'Eden que Tu leur as promis et pour les justes parmi leurs parents, leurs épouses, et leurs enfants. Tu es le Tout-Puissant, le Plus Sage. »

[S30 : v21] « Parmi Ses preuves est qu'Il créa pour vous des épouses à partir de vous-mêmes, afin d'avoir la tranquillité et le contentement les uns avec les autres, et Il plaça dans vos cœurs amour et attention à l'égard de vos épouses. En ceci, il y a des preuves suffisantes pour les gens qui pensent. »

[S5 : v5] « Aujourd'hui, toutes bonnes choses sont faîtes légitimes pour vous. La nourriture des gens de l'écriture sainte est légitime pour vous. De même, vous pouvez épouser les femmes chastes parmi les croyants, aussi bien que les femmes chastes parmi les suiveurs de l'écriture sainte précédente, à condition que vous leur payer leur dotes dues. Vous devrez maintenir la chasteté, ne pas commettre l'adultère, ni prendre des amants secrets. Quiconque rejètent la foi, toute son œuvre sera vaine, et dans l'Au-delà il sera avec les perdants. »

Le Christianisme d'aujourd'hui n'est pas la religion de Jésus:

[S5 : v72] « Païens vraiment sont ceux qui disent que DIEU est le Messie, fils de Marie. Le Messie lui-même dit, « O Enfants d'Israël, vous devrez adorer DIEU ; Mon Seigneur* et votre Seigneur. Quiconque érige une idole à côté de DIEU, DIEU lui a interdit le Paradis, et sa destinée est l'Enfer. Les méchants n'ont pas d'aides. »

[S5 : v72 - v76 en Jean c20 : v17 nous constatons que Jésus n'a jamais enseigné qu'il était Dieu, ou le fils de Dieu. Beaucoup de théologiens ont conclu, après de soigneuses recherches, que le Christianisme d'aujourd'hui n'est pas le même Christianisme qu'a enseigné Jésus. Deux livres remarquables à ce sujet sont « The Myth of God incarnate » ( The Westminster Press, Philadelphia, 1977) et « The Mythmaker » (Harper & Row, New York, 1986). Sur la couverture de « The Mythmaker » nous lisons la déclaration suivante : « Hyam Maccoby présente de nouveaux arguments pour soutenir le point de vue que Paul, et pas Jésus a été le fondateur du Christianisme, c'était Paul seul qui créa une nouvelle religion à travers sa vision de Jésus en tant que divin Sauveur qui mourut pour sauver l'humanité. »

[S5 : v73] « Païens vraiment sont ceux qui disent que DIEU est le troisième d'une trinité. Il n'y a de dieu que le seul dieu. À moins qu'ils ne s'abstiennent de dire ceci, ceux qui ne croient pas parmi eux encourront un douloureux châtiment. »

[S5 : v74] « Ne voudraient-ils pas se repentir à DIEU, et demander Son pardon ? DIEU est Pardonneur, le Plus Miséricordieux. »

[S4 : v4] « Vous devrez donner aux femmes leurs dotes dues, équitablement. Si elles abandonnent volontiers quelque chose, alors vous pouvez l'accepter ; c'est légitimement votre. »

[S28 : v27] « Il dit, « Je souhaite t'offrir une de mes filles en mariage, en échange de travailler pour moi pendant huit pèlerinages ; si tu fais les dix, se sera volontaire de ta part. Je ne souhaite pas te faire cette question trop difficile. Tu me trouveras, si DIEU veut, juste. »

 

Polygamie:

 

[S4 : v3] « Si vous estimez que c'est mieux pour les orphelins, vous pouvez marier leurs mères - vous pouvez en marier deux, trois, ou quatre. Si vous avez peur de devenir injuste, alors vous devrez vous contenter d'une seulement, ou de celles que vous avez déjà. En outre, vous êtes plus sûr d'éviter des difficultés financières. »

[S4 : v129] « Vous avez beau essayer, vous ne pouvez jamais être équitable en vous occupant de plus d'une femme. Donc, n'ayez pas de parti pris comme celui de laisser l'une d'elles dans l'incertitude (ni d'apprécier le mariage, ni de la quitter pour marier quelqu'un d'autre). Si vous rectifiez cette situation et maintenez la droiture, DIEU est Pardonneur, le Plus Miséricordieux. »

Le Quran nous dit également que nous devrions nous contenter d'une seule femme ou de celles que nous avons déjà (pour ceux qui sont marié à plus d'une). De cette manière vous avez plus de chance d'éviter l'iniquité. Cependant, Dieu dit qu'on ne peut jamais être équitable en ayant à faire à plus d'une femme, on a beau essayer. Parce qu'être équitable est un commandement tellement important dans le Quran, la monogamie est vivement encouragée. Cependant, si un homme veut relever ce défi, ceci est entre lui et son Créateur, (Quran 4 : 129).

Extrait de l'appendice 30 (de la Version de la Traduction Anglaise Autorisée du Quran). Cet extrait indique la conduite envers une épouse dans le mariage.

... Au moment où fut révélé le Quran, le monde était suffisamment peuplé, et le Quran mis les premières limites à la polygamie.

Un parfait exemple  est le prophète Muhammad pbsl, Il a été marié à une femme, Khadija, jusqu'à qu'elle mourut. Il eut tous ses enfants exceptés un, de Khadija. Ainsi, elle et ses enfants apprécièrent la pleine attention du Prophète pbsl pendant aussi longtemps qu'elle fut mariée avec lui pendant 25 ans.

À toutes fins utiles, Muhammad pbsl eut une épouse - de l'âge de 25 à 50 ans, cet exemple parfait nous montre qu'un homme doit donner toute son attention et sa loyauté envers son épouse et ses enfants lors du mariage afin de d'élever une famille saine et heureuse.

 

Commentaires (3)

1. www.islam-soumission.org 14/04/2012

Islam-soumission.org est la traduction la plus fidèle possible du site Submission.org

2. Quran Inspector 03/03/2012

Dieu soit loué ! Quran inspector est un logiciel (software) élaboré par l'équipe de Submission.org. C'est un outil très utile pour lire, étudier et vérifier le Coran et Son Miracle Mathématique. Il contient le texte en arabe, ainsi qu'un logiciel qui permet de diviser les grands nombres.

3. naziha 23/07/2010

salam

La traduction exacte du verset 74 de la sourate 25 est plutôt " ceux qui disent:"Seigneur! fais que nos CONJOINTS et nos enfants soient pour nous une source de bonheur!" car ce verset concerne tout le monde indépendemment des sexes...et traduire par épouses signifirais que seul les hommes sont concernés pas l invocation, Or ce n'est pas le cas...wa salam!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×